23 janvier 2011

extra-lucide...

Surprenant aussi

Elle n’aime plus aveuglement

Alors là

Chapeau

 

Avant

Tant qu’il s’agissait d’un amour refuge

Elle s’emballait

Refusait de voir le moins beau

Se fabriquait une histoire sur mesure

Tout était possible

Le grand écart sans filet

Elle pensait qu’avec une baguette magique

Elle pouvait tout porter

Le costard était magnifique

Et se révélait étriqué quelques siècles après

 

Elle n’aime donc plus aveuglement

Elle aime raisonnablement ?

Non, rien de raisonnable

 

Ces derniers mois

Elle se plaisait à répéter

Juste une évidence

Juste quelqu’un qui n’attende de moi

Que moi !

Elle s’y est tenue

Elle a attendu

C’est son fort d’attendre !

Treize ans, trente ans, quarante peut être

Elle a attendu !

Il y eut quelques ébauches

Dont une réussie

Deux bulles l’attestent

Mais d’évidence, point !

 

C’est peut être une notion de vieux

L’évidence

Cette chose si particulière

Qui opère dans le tacite

Qui galope des deux côtés

Cette connivence innée

Voilà, innée double

Sans pli

Juste belle

 

Elle n’aime plus aveuglément

Elle ne coince plus sa bulle

Elle n’avale plus de couleuvres

Ne se cache plus derrière un crayon

Elle voit, apprécie et reçoit autant qu’elle donne

Posté par marine bio à 10:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur extra-lucide...

Nouveau commentaire